Killian Kiliniel – 2 – Biographie

Biographie

Née sur Eden prime en 2160.

Son père était alors pilote de chasse à bord du SSV Langley, un des premiers porte-chasseur de L’Alliance.

Sa mère était cuisinière sur le même vaisseau.

Lorsque sa mère a appris qu’elle était enceinte, le couple a acheté un appartement dans une arcologie sur la colonie Eden Prime alors en pleine expansion, et sa mère a démissionné dès que possible pour pouvoir élever sa fille.

Killian a vécu une enfance sans histoire et entourée de parents aimants et attentionnés. Elle voue une grande admiration à ses parents qu’elle appelle toujours papa, ou maman, ce qui fait souvent sourire ses interlocuteurs.

Son père rentrait au gré de ses permissions. A chaque fois c’était une fête pour Killian. Toute petite elle passait des soirées sur ses genoux à écouter les histoires de batailles aériennes dont son père était friand.

Elle était fière de dire à ses camarades d’école que son papa était pilote de chasse. Pour ses 12 ans, lors d’une journée porte ouverte, elle avait passé une journée entière sur son vaisseau, à l’époque le SSV Patton.

Côté études, Killian était une élève studieuse. Ses matières de prédilections étaient les mathématiques, la physique et l’astrophysique, et l’histoire. Ses résultats scolaires étaient bons, et elle était toujours dans la tête de classe.

Son enfance et son adolescence sont sa période ‘danse‘. Comme mentionné plus tôt elle a démarré ce sport dès l’âge de 6 ans et a participé à ses premières compétitions à 8 ans. Elle abandonnera les compétitions, mais pas l’entrainement, pour se consacrer aux études vers 16 ans. C’est aussi parce qu’elle se découvre une autre passion : le pilotage. Elle obtiendra son 1er degré de pilotage à 17 ans.

A l’âge de 18 ans elle s’engage dans l’Alliance et intègre une école de pilotage. elle obtient son brevet de pilote de chasse à 20 ans, puis passe 6 mois en spécialisation appontage sur le SSV Langley, l’ancien vaisseau ou était stationné son père ayant été reconverti en navire école.

Lors de cette période elle découvre la musique de style métal et entreprend d’apprendre à jouer de la guitare.

En parallèle elle obtient une bourse pour préparer par correspondance l’école des officiers commandants de l’Alliance.

L’année de ses 20 ans elle est affectée sur le SSV Einstein comme pilote avec le grade de 2ème lieutenant dans le groupe aéronaval « Les Tigres blancs ».

A 22 ans, alors qu’elle a obtenu le grade de 1er lieutenant, elle réussit le concours d’entrée à l’école des officiers de marine, et intègre cette école. Elle en sort à 24 ans avec le grade de lieutenant-commandant.

Elle est alors affecté comme second sur le SSV Jutland, une frégate de première génération.

(Voir ci-dessous un extrait de son dossier relatif à son affectation)

Killian avait reçu sa première affectation comme second du SSV Jutland avec une pointe de déception. Le Capitaine Orlando, médecin de sa promotion, avait tenu à la voir avant son départ et après l’avoir félicitée et assurée qu’il ne s’agissait pas d’une sanction, elle lui avait fourni son numéro personnel pour qu’elle puisse la contacter si elle en éprouvait le besoin.

Le premier contact sur le Jutland avait été rude. Le Commandant Legzinski était un ours bourru qui l’avait accueilli avec froideur.

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, Killian avait pris ses quartiers et avait passé ses débuts à observer l’équipage. Les anciens de l’équipage habitués aux manières du commandant et habitués à voir passer les seconds comme des météores pariaient entre eux sur la durée du séjour à bord de Killian.

Killian répondait aux  ordres du commandant avec diligence. Les brimades et vexations semblaient glisser sur elle comme de l’eau sur le dos d’un canard. Pourtant à plusieurs reprises, Killian avait attendu d’être dans sa chambre pour pleurer, en se demandant ce qu’elle avait pu faire pour mériter ce traitement.

Au fil des semaines, l’équipage s’était pris d’affection pour cette petite qui ne pliait pas. Le chef mécanicien, plus ancien officier à bord, avait abordé Killian, pour lui dire de tenir bon.

Et Killian avait tenu.

 Peu à peu le vieux commandant avait appris à apprécier l’assistance qu’elle lui apportait : Il détestait rédiger des rapports, elle lui préparait et il avait juste à signer; il n’aimait pas s’occuper des tâches quotidiennes, elle allait donner les consignes personnellement à chaque membre de l’équipage;  il la rabrouait, elle hochait la tête en souriant et se remettait au travail.

Et puis un matin, alors qu’ils venaient de détecter sur les scanners un vaisseau qu’ils avaient identifié comme une corvette de contrebandiers, Legzinski avait appelé Killian et lui avait ordonné de s’occuper de ‘ces touristes’ car il avait soi-disant une communication urgente à passer avec la Terre.

Un peu surprise que le commandant lui confie une tâche qu’il se réservait habituellement, Killian s’était mis à l’oeuvre. Ecoutant les conseils des officiers expérimentés, Killian avait réussi à arraisonner la corvette sans dommage, et sans blessés.

Peu après le commandant était revenu sur le pont et avait repris la direction du vaisseau d’un laconique « Rompez lieutenant« . Killian s’attendait à un peu mieux, elle avait réussi à ne pas répondre, et était parti en baissant la tête. L’équipage du poste de commandement était consterné. Puis alors que Killian arrivait au sas d’entrée du poste de commandement, Legzinski l’avait apostrophé « J’allai oublier. Bon boulot Kiliniel. Je vous paie un verre ce soir. » et il était parti d’un énorme éclat de rire.

Killian avait quitté le poste un peu désorienté et n’avait pas entendu la remarque du commandant « Elle a des tripes cette gamine!« 

Quelques semaines  après cet épisode Killian avait reçu un appel d’Orlando, Médecin et Capitaine de L’Alliance, mais aussi responsable de sa promotion, qui lui avait annoncé son affectation prochaine comme commandant du Jutland.

« Bonjour Killian, comment allez vous? »

« Bien, merci Capitaine! C’est gentil de m’appeler. »

« Normal, j’aime bien suivre mes anciens élèves, mais c’est un petit ‘bien’ Killian … le commandant vous fait des misères? »

« Un peu Capitaine, mais bon c’est qu’un mauvais moment à passer. »

« Je suis au courant … vous savez que le commandant Legzinski vous a recommandé pour prendre sa suite sur SON vaisseau ? »

« Hein !!!??? »

« Oui il est admis à la retraite, et il a fait une esclandre dans le bureau de l’amiral Grigorev en disant qu’il ne voulait pas laisser son vaisseau à n’importe quel jeune trouduc, et que vous étiez la seule personne digne de le remplacer. »

« ça alors je ne m’y attendait pas! »

« Félicitations Killian, vous êtes sur la bonne voie, ne lâchez pas. »

C’est donc à près de 27 ans que Killian avait reçu son premier commandement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s