Linael 18 – Hésitations

Linael est assise dans sa cachette favorite. Un endroit retiré de Sarmath ou Toune peut se cacher la journée. Depuis quelques temps la louve est nerveuse à force d’enfermement et Linael sent bien qu’elle va devoir se décider assez rapidement sur la conduite à tenir.

Pour l’heure elle essaye d’ordonner ses pensées en les couchant dans son journal.

 

***************************************************************************

Journal de Linael

Ma dernière entrevue avec un Arpenteur n’a pas été une réussite.

Peut être que je n’aurai du mentir et faire de Agloth mon idéal. Peut être que j’aurai du mentir sur mes intentions, sur mes forces et sur mes craintes.

Je ne sais pas mentir. Maman m’a toujours appris à ne pas mentir. Certes il vaut mieux parfois cacher ses vrais idées, mais c’est pas du mensonge, juste un instinct de survie. Par contre mentir c’est pas beau, et plus la personne à qui on ment est proche, naïve ou fragile, plus le mensonge est grave.

Enfin, c’est fait et je ne peux pas revenir dessus.

Me voilà maintenant placée sous la tutelle d’une autre recrue. Certes il à l’air gentil et serviable, mais il est à peine plus vieux que moi. Je pense même savoir mieux pister que lui. Il va m’apprendre quoi ?

Et puis …. le vrai problème n’est pas là.

En fait je n’apprécie pas beaucoup les relations que je sens en vigueur chez eux.  Si je dois cacher mes sentiments, mes joies, mes craintes et mes peurs à mes compagnons je n’y arriverai pas. Plutôt sortir seule avec Toune que considérée comme une gamine par les Arpenteurs.

*******************************************************

 

Après avoir écrit cette dernière phrase Linael referme son journal. Elle ressent en elle une émotion trop forte pour être contenue. Pour la première fois de sa vie elle a l’impression que d’autres veulent lui dicter son choix.

Des larmes coulent sur ses joues. Toune se rapproche et commençe à lécher le visage de son amie.

« Qu’est ce que tu en pense Toune, il faut que je devienne plus indifférente ? »

Grognement de Toune.

« Tu as raison Toune, il faut pas, ça ferait pleurer maman si elle me voit. Est ce que tu crois que je pourrai apprendre à dissimuler mes sentiments avec l’aide de ma nouvelle amie ? »

Gémissement de Toune

« Ah oui c’est vrai tu connais encore pas Alwena. Tu verras elle est très gentille, et elle aime autant rire que moi. C’est pas la même amitié que Gabrielle qui est plus réservée, mais c’est aussi beau et bon pour le moral. »

Nouveau gémissement plaintif

« Mais oui Toune toi aussi tu es mon amie. » Linael passe ses bras autour du cou de Toune et l’embrasse sur le dessus du crâne « tu seras toujours mon amie. On a vécu tellement de chose ensemble. Je te promet que je ne te laisserai jamais, jamais jamais. « 

Publicités

6 réflexions sur “Linael 18 – Hésitations

  1. … Des nouvelles de Linael, ça fait plaisir! Elle est toujours avec les Arpenteurs mais ne semble pas décidée à accepter leur façon de penser et de vivre. Donc, à suivre…

    … Mais qu’elle est enfantine encore, à se répéter les leçons de morale de sa maman comme si elle avait 8 ans! Elle manque tout à fait de maturité et ses parents l’ont mal armée pour affronter le monde d’Elechos. Si elle était mon PJ je me ferais du mauvais sang pour sa survie!

    • Mais non Zoune on est pas enfantin parce qu’on se rappelle les leçons de sa maman 🙂

      Je me rappelles toujours des leçons de la mienne, pourtant parti beaucoup trop tôt? C’est peut être pour ça que les mamans sont très présentes dans presque tous mes personnages.

      Sinon pour Linael, c’est vrai qu’elle est a un tournant. J’ai pas décidé pour elle et ce sont les évènements qui décideront. Une chose est certaine, elle ne reniera pas ses idées, ni Toune.

      • … C’est dans la façon qu’elle a de se rappeler ces leçons que je la trouve très enfantine.

        … Elle parle vraiment comme une petite fille, pas comme une adulte qui se souvient des leçons de son enfance, mais qui les a « digérées » si je peux dire, et qui s’est fait sa propre règle de conduite.

        … Remarque que c’est un choix qu’il t’appartenait de faire ou non en créant ton personnage. Donc, attendons de voir la suite…

  2. Je décris une jeune fille qui a rarement été confronté directement au mensonge (mensonge grave, pas le fait de chaparder des pommes) auparavant, et qui, lorsque cela a été le cas, a été protégée par son père (pas très longtemps) et surtout par sa mère.
    C’est un choix qui la rend attachante pour moi, mais qui coute : cela aurait été bien plus facile de laisser de côté ce trait de caractère le temps de la discussion avec l’Arpenteur et de se faire embaucher (je sais très bien en tant que joueur ce que le DM attendait comme réponse, et elle est à mon avis actuellement la plus forte en pistage et survie en extérieur sur le module). Ca n’aurait plus été ma Linael.

    Je veux aussi faire transparaître que Linael a cru découvrir un côté qu’elle n’apprécie pas du tout chez les Arpenteurs. C’est un peu de son idéal qui s’écroule, et peut être une transition vers l’age adulte. Mais pour l’instant elle se raccroche à ce qu’elle a de plus précieux, son amie Toune, et le souvenir d’une mère très aimante et protectrice.

    • … Chaparder des pommes, c’est un vol. Nier qu’on les ait chapardé, ça c’est un mensonge!

      … Bon je chipote! mais je comprends ton choix. Il est assez beau, mais un peu risqué, c’est sûr.

      …. Je souhaite bonne chance à ta petite Linael. Je suivrai son histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s